Une alternative écoresponsable aux pailles en plastique

pailles

Plus de huit millions de tonnes de déchets plastique se retrouvent chaque année dans les océans et parmi eux un nombre faramineux de pailles en plastique.

Fines et légères elles échappent facilement au recyclage et même si elles ne représentent qu’une petite fraction du plastique polluant les océans, leur taille en fait l’un des pollueurs les plus nocifs pour les animaux marins qui les consomment. Nous avons tous vu cette photo consternante d’une tortue marine avec une paille de 10 cm dans la narine et je vous fait grâce des estomacs des dauphins et baleines sans parler des poissons qui ingèrent des particules de plastiques quotidiennement.

Certains pays commencent à prendre conscience des dégâts immense que causent les plastiques et la France, qui a interdit depuis un moment les sacs en plastique, va en 2020 interdire assiettes, gobelets et couverts en plastique alors pourquoi fermer les yeux sur les pailles ?

pailles

En attendant que le législateur bouge, nous pouvons tous, à notre échelle, faire individuellement bouger les choses en changeant nos habitudes et en disant non aux pailles en plastique.

Comment :

  1. en n’en achetant plus pour notre usage personnel,
  2. en indiquant aux cafés, fast food, restaurateurs que nous ne voulons pas de paille dans notre verre,
  3. en utilisant des pailles réutilisables fabriquées dans d’autres matériaux.

Si nous ne résoudrons pas chacun dans notre  coin le problème de la pollution de la planète, certaines habitudes prises peuvent être extrêmement simplement abandonnées dès qu’on a pris conscience de leur impact. Il y a quelques années, l’interdiction des sacs en plastiques aux caisses des magasins avait causés des réactions de désapprobation « mais on va faire comment ? » et bien on a tous fait avec ou plutôt sans et nous nous sommes très rapidement adaptés en modifiant à peine nos habitudes et ce désagrément, somme toute extrêmement mineur sur notre quotidien, a été une avancée réelle sur la pollution environnementale.

Il en va de même pour les pailles et c’est à mon avis encore beaucoup plus simple, rien ne nous contraint à boire à la paille alors qu’il peut sembler parfois un peu compliqué de transporter ses courses sans sacs.

Si les pailles en plastique sont un véritable fléau, des alternatives joyeuses et éco-responsables existent si vous voulez continuer à siroter à la paille votre smoothie préféré :

. utiliser des pailles en carton à usage unique qui sont souvent très jolies et colorées et peuvent être biodégradables, pour ma part je ne suis pas fan du tout, je trouve que le goût du papier est désagréable mais c’est très personnel.

. utiliser des pailles en bambou qui sont nettoyables et réutilisables et donnent à vos boissons un petit air de vacances sous les tropiques que personnellement je trouve très sympa. On en trouve facilement sur internet.

. utiliser des pailles en inox, beaucoup plus durables, d’une totale innocuité pour notre santé et dont la durée de vie est beaucoup plus longue que celle des pailles en bambou.

pailles

Certains restaurateurs avant-gardistes ont choisi de s’équiper de pailles inox et ne proposent plus à leurs clients de pailles plastiques comme mon restau vegan préféré à Marseille Le Green Love.
Rien d’incongru là dedans et tous les restaurateurs devraient en faire autant. Il ne vous viendrait pas à l’idée de réclamer un verre en plastique à la place d’une verre en verre au motif que quelqu’un d’autre a déjà bu dedans, pourquoi ne pas en faire de même avec les pailles ! ce qui nous éviterait d’avoir à nous promener avec nos pailles personnelles pour siroter notre mojito préféré (tout abus blabla blabla blabla !)

Sensibilisée à la catastrophe écologique causée par les pailles en plastique, j’ai d’abord utilisé des pailles en bambou mais je voulais m’orienter vers les pailles inox et j’ai découvert une jeune marque française qui en commercialise : Gaspajoe

Ils commercialisent également tout un tas d’alternatives saines et durables au plastique comme des gourdes et des gobelets aux designs colorés parce qu’on n’est pas obligé d’être tristounet pour ne pas polluer !

Il existe plusieurs références de pailles, à l’unité ou par lot, courbes ou droites et un petit goupillon très pratique pour les nettoyer, le tout dans de jolies pochettes de transport en coton bio. Chaque paille est gravée d’un petit symbole différent qui permet facilement de reconnaitre la sienne.

Cette jeune entreprise française œuvre très activement avec l’association Bas les pailles pour l’interdiction des pailles plastiques sur notre territoire et je ne peux que vous inciter à vous engager auprès d’eux en signant leur pétition pour qu’elle ait le plus de poids possible et à adopter dès aujourd’hui les pailles inox.

pailles

 

Laisser un commentaire