Ma blanquette vegan

Ma blanquette vegan

Si il y a un plat «bien d’chez nous » c’est bien la blanquette, je vous en propose une version végétalisée et gourmande, bref ma blanquette vegan.

Si petit chéri est made in Italy moi je suis made in beurre et crème fraîche ! Entre une maman polonaise et un père suisse, vous l’aurez compris, je n’ai pas été élevée à la cuisine à l’huile d’olive. Quand j’étais petite, pour qu’un plat soit «gourmand » on rajoutait une louche de crème fraîche épaisse !

Ma blanquette vegan

Les femmes de ma famille ont toujours chouchouté leur tribu à grand coup de poule au riz, pot au feu, blanquettes et autres plats bien gourmands et en sauces où le beurre et la crème fraîche s’utilisait sans modération. Ma tribu c’est patates et pas pâtes, quiches, tourtes, gratin dauphinois et autres plats qui font explosés votre compteur de cholestérol et défaillir une diététicienne !

Bien entendu ça n’a jamais été plat en sauce tous les jours mais la blanquette c’est une institution chez nous. Et puis un jour j’ai décidé que je ne mangerai plus de viande pour mille et une raisons et que le lait, le beurre et la crème fraîche n’auraient plus droit aux honneurs. Il me fallait donc renoncer à la blanquette et croyez moi ça a été un vrai sacrifice. Pas pour la viande mais pour cette sauce crémeuse tellement bonne à saucer avec du pain frais ….

Ma blanquette vegan

Et puis j’ai découvert les Protéines de Soja Texturées (PST pour les intimes) et a germé dans ma petite cervelle d’apprenti chimiste de la cuisine végétale, l’idée qu’avec un peu d’efforts je pourrai peut être retrouver la blanquette de mon enfance. Autant ne pas vous mentir, RIEN n’aura jamais le même goût que la blanquette de veau faite avec de la crème fraiche épaisse, mais si vous avez vous aussi décidé qu’un petit veau ça ne se mange pas et que le lait de vache qui sert à faire la crème fraiche est destiné aux veaux et pas aux humains, ma recette a des chances de vous plaire mais, pour les nostalgiques, ne vous faites pas trop d’illusions quand même, la blanquette de veau restera toujours dans une case à part de votre mémoire culinaire.

Ma blanquette vegan

Enfilez votre joli tablier et suivez moi en cuisine, je vous livre la recette de ma blanquette vegan :

Ma blanquette vegan

une version végétale de la traditionnelle blanquette de veau

Type de plat plat
Cuisine Vegan
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 20 minutes
Temps total 30 minutes
Portions 4 personnes
Auteur Du bio Dans mon bento

Ingrédients

  • 2 tasses de grosses protéines de soja texturées ou 12 médailllons de PST
  • 1 oignon
  • 3 carottes
  • 4 champignon de Paris
  • 1 petite gousse d'ail
  • 1 bouquet garni
  • 750 ml de bouillon eau + bouillon cube
  • 1 c. à café de pate miso blanche facultatif
  • 6 c. à soupe de vin blanc facultatif
  • 1/4 c. à café de gout fumé facultatif
  • 1 pincée de muscade
  • sel et poivre
  • 2 c. à soupe d'huile neutre ou de margarine
  • 1 brique de crème de riz ou d'avoine
  • 2 c. à soupe de maïzena

Instructions

  1. Epluchez les carottes et coupez les en rondelles assez fines. Faites les cuire à la vapeur. Elles doivent rester légèrement ferme après cuisson.

  2. Faites chauffer 2 tasses de bouillon. Versez les PST dans un saladier et recouvrez les des 2 tasses de bouillon chaud (laissez gonfler)

  3. Pelez et émincez finement l'oignon et l'ail.  Coupez les champignons en lamelles.

  4. Dans une sauteuse, faite chauffer la matière grasse et faites revenir l'oignon et l'ail. Ils ne doivent pas dorer. Quand ils sont translucides, ajoutez les lamelles de champignon et laissez revenir quelques minutes.

  5. Egouttez les PST dans une passoire et mettez les dans la sauteuse, faites revenir quelques minutes. Mouillez avec le vin blanc et le bouillon, ajoutez le bouquet garni, les carottes et laissez mijoter à couvert pendant une petite vingtaine de minutes après avoir ajouté le gout fumé, la muscade, le sel et le poivre.

  6. Dans un bol récupérez l'équivalent de 100ml de bouillon dans la sauteuse, ajoutez la maïzena et remuez bien pour obtenir une "crème" sans grumeaux.

  7. Ajoutez la brique de crème dans la sauteuse, poursuivez la cuisson à feu doux 5 minutes. Ajoutez la crème de maïzena, remuez bien, remontez un peu le feu et faite épaissir la sauce à votre goût en remuant régulièrement.

  8. Rectifiez m'assaisonnement et servez bien chaud avec des pommes de terre vapeur, du riz ou des pâtes.

Comme la traditionnelle blanquette, ma blanquette vegan est un plat mijoté que l’on peut parfaitement préparer à l’avance et réchauffer. Elle fait les délices des bentos de mon fils en hiver.

Ah j’allais oublier, pensez au pain, ce serait dommage d’en manquer et de ne pas pouvoir le tremper dans la sauce parce que dans tous ces plats, le vrai petit plus c’est de saucer, même si parait-il c’est mal élevé !

Ma blanquette vegan

3 Replies to “Ma blanquette vegan”

  1. Bravo!! Tu as réussi à réaliser ta version de la blanquette « sans viande ». Et de te régaler à nouveau. Belle journée. Bisous

  2. Je vais la tester pour les 15 ans de Marek, une partie de la famille étant végétarienne et une autre végétalienne ! Mémé et son rôti de porc n’auront qu’à bien se tenir.

  3. Ah bon, c’est mal élevé de saucer? Avec cette bonne petite recette bien crémeuse, ce serait dommage de ne pas en profiter! A bas les conventions idiotes! =D

Laisser un commentaire